La pédophilie, "un péché objectivement grave" assure désormais Mgr Lalanne

(L'évêque de Pontoise, Mgr Stanislas Lalanne, a demandé pardon aux victimes © Francois Mori/AP/SIPA)

"La pédophilie est un mal. Est-ce que c'est de l'ordre du péché ?" s'interrogeait mardi l’évêque de Pontoise. Devant la polémique, il a fait marche arrière ce jeudi et demandé pardon aux victimes.

Dès mercredi, dans un communiqué, l'évêque de Pontoise avait tenté de revenir sur ses premières déclarations au micro de RCF, réseau de radios catholiques. Mais puisque la polémique continuait de plus belle, que les victimes avaient fait part de leur "sidération" et que la ministre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, lui avait demandé de "lever toute ambiguïté", Mgr Lalanne s'est fait inviter une nouvelle fois par RCF pour demander pardon et mettre les points sur les i : "Ma première attention, c'est d'abord et avant tout les victimes (...), je sais combien leur souffrance est très profonde et durable. Si j'ai pu blesser tel ou tel par des propos qui n'ont pas été compris, je leur demande pardon ". Car dorénavant pour le prélat plus de doute : "De fait, la pédophilie, dans tous les cas, c'est un péché objectivement grave."

A LIRE AUSSI ►►► Mgr Lalanne : "La pédophilie est un mal. Est-ce que c'est de l'ordre du péché ?"

Vous êtes à nouveau en ligne