La nudité : un acte de protestation

À Portland aux États-Unis, une jeune femme dont l'identité demeure encore inconnue s'est postée nue devant les forces de l'ordre lors d'une manifestation contre les violences policières. Une manière de protester qui n'est pas nouvelle.

Lors d'une manifestation contre les violences policières, à Portland (États-Unis) le 17 juillet dernier, une femme traverse les nuages de gaz lacrymogènes avant de se poser nue devant les agents fédéraux et de prendre des poses de yoga et de ballet sous leur regard sidéré. La scène a fait le tour du monde en quelques heures. Cette Athéna nue est devenue un symbole.

La nudité, un acte de protestation depuis longtemps

La nudité est utilisée comme acte de protestation depuis longtemps. Au 11ème siècle Lady Godiva traverse un marché de Coventry (Royaume-Uni) complètement nue pour protester contre un impôt excessif et plus récemment, les Femen ont repris le flambeau. D'après Constance Lefèvre, militante Femen, "les Femen commencent à militer seins nus en 2010, en Ukraine. Au début, elles manifestent de façon classique, avec vêtements, mais elles constatent qu'elles ne sont pas écoutées. Donc elles décident d'écrire sur leur corps et de l'utiliser comme vecteur de leur message. Et sa marche tellement bien que la méthode s'exporte partout dans le monde". 

Vous êtes à nouveau en ligne