La Cour des comptes conteste l'attribution des logements HLM en Île-de-France

FRANCE 2

Un rapport publié ce 8 avril dénonce des incohérences dans l'affectation de logements sociaux en région parisienne.

Ce ne sont pas forcément les plus modestes qui vivent en HLM. C'est une des conclusions d'un rapport de la Cour des comptes rendu public ce mercredi. Comme l'explique Laurent Desbonnets sur le plateau du 13 heures : "Elle a examiné pas moins de 43 000 logements gérés par un bailleur social, et 10% d'entre eux sont occupés par des gens qui sont au-dessus des plafonds de ressource."

Le "droit de maintien"

Parmi ces locataires aisés, on note 76 cas choquants, comme "un célibataire qui bénéficie d'un logement de 17 m² dans le 15è arrondissement de Paris, alors qu'il gagne 9 000 euros par mois", illustre le journaliste.

Ces incohérences seraient notamment dues à la règle du "droit de maintien". Si une personne a décroché un logement social, elle peut y rester aussi longtemps qu'elle le souhaite. Ainsi 51 % des locataires occupent des HLM depuis au moins 10 ans, ce qui bloque les demandes d'attribution.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne