La banque Dexia supprime 312 postes en France

(Francois Lenoir Reuters)

Dans le cadre de sa restructuration, Dexia Crédit Local, la filiale française de la banque, a annoncé vendredi qu'elle comptait supprimer 312 postes sur les 1.100 qu'elle compte dans l'Hexagone. Parallèlement 235 postes seront créés dans la holding Dexia, et la Banque Postale.

Alors que le Comité d'entreprise européen a procédé vendredi matin à une
revue du "plan de résolution ordonnée"
de la banque, Dexia Crédit Local de France a annoncé qu'elle supprimera 312
postes sur les 1.100 qu'elle compte dans l'Hexagone. Les départs s'opéreront
sur la base du volontariat, a précisé la banque.

"Parallèlement, 235 postes seraient disponibles afin de favoriser le
reclassement des salariés dont le poste serait supprimé"
, précise Dexia.

Selon le
Figaro.fr
, 143 postes seront créés dans la holding de Dexia, et 92
pour NEC, "le nouvel établissement de crédit filiale de l'Etat, de la
Caisse des dépôts et de La Banque Postale chargé d'assurer le back-office des
prêts.
"

La Banque Postale serait également susceptible d'en recruter 80 dans ses
équipes dédiées au financement des collectivités locales en France. 

Dans le cadre de la procédure de validation des aides d'Etats, la
garantie temporaire de 55 milliards d'euros accordés à Dexia par la Belgique, la France
et le Luxembourg a été prolongée jusqu'au 31 janvier par Bruxelles.

Vous êtes à nouveau en ligne