L'Etat favorise les inégalités dans l'éducation, selon la Cour des comptes

Jihane Benzina, Francis Mazoyer / France 2

Le gouvernement ne mènerait pas une politique de réduction des inégalités. Il allouerait même des moyens à des académies bien dotées au détriment de celles en difficulté.

Selon un pré-rapport de la Cour des comptes, le gouvernement ne mènerait pas une politique de réduction des inégalités. Il allouerait même des moyens à des académies bien dotées au détriment des plus nécessiteuses. Le ministère de l'Education nationale conteste ces conclusions, révélées jeudi 12 avril par Le Monde.

Dans ce "relevé d'observations provisoires", titré "L'Education nationale et les inégalités territoriales : résultats et moyens scolaires", la Cour parvient à cette conclusion : "Si le ministère de l'Education nationale souhaite réellement lutter contre les inégalités géographiques de résultats des élèves, une profonde inflexion de ses politiques territorialisées et une réforme de son mode d'allocation des moyens apparaissent donc indispensables." Le pré-rapport pointe certaines inégalités flagrantes. Ainsi, le budget alloué par élève à Paris en 2010 était 47% plus élevé que dans l'académie de Créteil.

Les moyens d'analyse existent, mais sont mal utilisés

Au terme de cette enquête, la Cour des comptes "peine à trouver une cohérence traduisant une politique d'ensemble précise". Les magistrats soulignent ainsi que "le système éducatif se caractérise par des inégalités territoriales de toutes natures". Et "les moyens actuellement déployés ne permettent pas d'y remédier", ajoutent-ils. "Alors même que les outils sont disponibles, le ministère ne se met pas en position d'analyser précisément les inégalités territoriales, leurs causes, et les moyens de les limiter."

Le ministre de l'Education, Luc Chatel, a réagi avec virulence, accusant dans un communiqué Le Monde de faire du pré-rapport "une interprétation partielle, partiale et partisane" et de réciter "la leçon du candidat [socialiste François] Hollande".

Vous êtes à nouveau en ligne