VIDEO. Procès d'Alain Penin : une victime témoigne, neuf ans après son viol

NATHALIE PEREZ et AMELIE DELLOYE - FRANCE 3

Sylvia Peromingo, première victime du meurtrier présumé de Natacha Mougel, a accepté de témoigner à France 3. Elle raconte son cauchemar avant le procès de la cour d'assises à Douai.

Le procès d'Alain Penin, âgé de 42 ans, meurtrier présumé de Natacha Mougel, débute lundi devant la cour d'assises du Nord à Douai (Nord), plus de trois ans après cette affaire de tentative de viol et de meurtre d'une violence effroyable. Alain Penin, est accusé d'enlèvement et de séquestration avec actes de torture et de barbarie, tentative de viol avec arme, le tout en état de récidive, et homicide volontaire. Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

Le meurtre de la jeune femme âgée de 29 ans, qui a reçu une centaine de coups de tournevis sur plusieurs parties du corps, avait relancé le débat sur la lutte contre la récidive et provoqué une vive émotion dans la région.

Sylvia Peromingo, première victime du meurtrier présumé a accepté de témoigner à visage découvert devant la caméra de France 3. Elle raconte son cauchemar et comment son instinct de survie l'a sauvée. Alain Penin a déjà été condamné en février 2006 par les assises des Hauts-de-Seine à 10 ans de réclusion criminelle pour le viol en mai 2004 de Sylvia Peromingo, agressée pendant un jogging dans la région parisienne.

Vous êtes à nouveau en ligne