VIDEO. Ouverture du procès d'un prof accusé d'avoir extorqué de l'argent à une famille

Barbara Six - France 2

Un enseignant du Nord est soupçonné d'avoir extorqué près de 7 500 euros à des parents pour éviter l'expulsion de leur fils du lycée.

Il aurait exigé jusqu'à 10 000 euros à des parents d'élève pour éviter à leur fils d'être exclu. Un enseignant remplaçant d'un lycée professionnel du Nord est poursuivi par la justice pour extorsion. Son procès s'ouvre mercredi 27 mars.

L'objet du contentieux remonte au 9 décembre 2011. Le professeur affirme avoir reçu, à l'occasion d'un cours dispensé ce jour-là, un objet, de la taille d'une balle de tennis. Il souffrirait depuis de troubles de la vision et de maux de tête. La suite de l'histoire est plus étonnante : il convoque les parents de l'élève fautif et leur propose un marché, affirme France Bleu Nord. Il renonce à rapporter l'incident à sa hiérarchie et à porter plainte, en échange de 7 500 euros.

Les parents acceptent et signent un contrat qui fixe les conditions du paiement : 300 euros, payés chaque mois par mandat cash. La radio explique que les versements ont débuté en juin 2012, jusqu'à l'exclusion définitive du lycéen, début 2013, pour "oisiveté". Les parents ont alors rencontré le chef de l'établissement et ont évoqué l'existence du curieux contrat. Le professeur se défend et dit être "blessé dans sa chair".

Vous êtes à nouveau en ligne