VIDEO. Marathon de New York annulé : des coureurs français veulent être indémnisés

Julien Duperray, Patrick Wursthorn / France 2

Plusieurs centaines d'entre eux ont décidé de se réunir pour agir en justice. Il souhaitent être indemnisés. 

FRANCE – Une centaine de Français, frustrés par l'annulation du marathon de New York en raison de la tempête Sandy, envisagent de demander réparation. Certains projettent notamment de poursuivre devant la justice américaine le maire de la ville Michael Bloomberg ainsi que l'organisateur de l'épreuve, ING. "On ne peut pas nous opposer le cas de force majeure", dit à l'AFP leur avocate Me Christine Carpentier, qui devait elle-même participer à l'épreuve.

Me Christine Carpentier ne remet pas en cause l'annulation, mais les délais dans lesquels elle a été décidée par les Américains. "On a été pris au piège", affirme-t-elle. Au préjudice financier, entre 2 et 3 000 euros payés aux agences plus les frais sur place, s'ajoute un préjudice moral: "Cela fait des mois qu'on s'entraîne".

Après s'être obstiné, le maire de New York Michael Bloomberg s'était résolu à annuler l'épreuve mythique moins de deux jours avant sa tenue et alors que les 47 000 concurrents, dont environ 2 000 Français, étaient arrivés dans la ville ou en route. La tempête Sandy était passée cinq jours plus tôt, le 29 octobre.C'est ce délai de réaction que remettent en cause les concurrents français. Ils envisagent de se joindre à une "class action" qui serait intentée aux Etats-Unis.

Vous êtes à nouveau en ligne