VIDEO. 13h15. Affaire Boulin : "On saura la semaine prochaine..."

Une semaine avant d'être retrouvé mort, le 30 octobre 1979, dans quelques dizaines de centimètres d'eau d'un étang de la forêt de Rambouillet (Yvelines), le ministre Robert Boulin, impliqué dans une affaire immobilière, se défendait devant la presse. Extrait de "13h15 le samedi".

"Cette histoire est pour moi extraordinairement enfantine. En 1974, j'ai acheté un terrain dans la presqu'île de Ramatuelle (Var) par acte authentique devant un notaire et j'ai transcrit. Conformément aux règles d'urbanisme en cours et dans leur respect le plus absolu, je fais faire une maison de 180 mètres carrés pour deux hectares de terrain... J'ai respecté scrupuleusement les règles d'urbanisme", explique Robert Boulin le dimanche 21 octobre 1979 sur Europe 1, une semaine avant d'être retrouvé mort, le 30 du même mois, dans un étang de la forêt de Rambouillet (Yvelines), gisant dans quelques dizaines de centimètres d'eau.

Le ministre du Travail et de la Participation de Valéry Giscard d'Estaing se défend après sa mise en cause dans une affaire immobilière : "J'apprends quatre ans après qu'il y aurait eu des ventes antérieures de ce terrain par un personnage qui l'aurait vendu plusieurs fois. Je suis transparent dans cette affaire. Il n'y a pas d'instance civile contre moi et mon terrain n'est pas menacé. Que voulez-vous que je réponde ?" précise l'ancien résistant gaulliste, qui affirme avoir été "exemplaire et peut-être plus encore que vous ne le pensez, car il y a des choses que je ne peux pas dire ici."

"Je ferai litière de cette affaire"

Le journaliste Ivan Levaï, présent ce dimanche-là, essaie de faire la lumière sur ces "choses" que le maire de Libourne (Gironde) ne peut révéler : "Il nous dit que sur l'affaire elle-même, on saura la semaine prochaine...", affirme-t-il au magazine "13h15 le samedi". L'homme de presse demande alors au ministre, dont le nom circule pour succéder à Raymond Barre à l'hôtel de Matignon, ce que l'on va savoir : "Je ferai litière de cette affaire, et ne vous inquiétez pas, on saura la semaine prochaine", lui répond-il.

Le 3 novembre, une foule de 5 000 personnes assiste aux obsèques de Robert Boulin dans sa ville natale de Villandraut, en Gironde. Elle entonne Le Chant des partisans... Raymond Barre représente le gouvernement, Jacques Chirac ne s'est pas déplacé et VGE est à la chasse. L'ouverture d'une information judiciaire le 10 septembre 2015 pour arrestation, enlèvement et séquestration, suivi de mort ou assassinat mettra-t-elle au jour ce que la mort l'a empêché de dire ? L'enquête est relancée (vidéo).

Vous êtes à nouveau en ligne