Vente-privée dans le collimateur de la répression des fraudes

Voir la vidéo
France 2

L'entreprise spécialisée dans la vente événementielle sur internet est accusée d'avoir proposé de fausses remises aux consommateurs. 

C'est l'un des plus grands sites de vente ligne : Vente-privée. On y trouve toute sorte d'objets. La répression des fraudes accuse l'entreprise d'avoir cherché à donner à ses clients l'illusion de faire une bonne affaire en mettant en place différentes stratégies frauduleuses. Il est reproché à Vente-privée d'avoir construit un prix de vente fictif sur-évalué, prix à partir duquel est calculé le taux de réduction pratiqué. 

Accusations contestées 

L'entreprise conteste fermement toute mise en place de stratégie frauduleuse. Elle précise ne faire l'objet d'aucune poursuite à ce jour. Le groupe a atteint en 2017 3,3 milliards d'euros de vente. L'enquête a été transmise à la justice. Vente-privée risque une amende pouvant aller jusqu'à 10% de son chiffre d'affaires annuel moyen calculé sur les trois dernières années. Des procédures contentieuses ont également été ouvertes à l'encontre de 19 autres enseignes du commerce en ligne. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne