Var : la piste accidentelle privilégiée après la mort du maire de Signes

FRANCE 2

L'enquête se poursuit après la mort du maire de Signes (Var), fauché par un fourgon lundi 5 août. La piste accidentelle est privilégiée. En direct de Signes, la journaliste Marine Haag revient sur les éléments de l'enquête.

D'après les premiers éléments de l'enquête, la mort du maire de Signes, renversé par une camionnette lundi 5 août, serait accidentelle. C'est ce qu'a déclaré le parquet de Toulon après les auditions des témoins et mis en cause. "Après le drame, deux personnes ont été mises en garde à vue, il s'agit du conducteur de la camionnette, un maçon de 23 ans, et de son apprenti de 20 ans. Tous deux travaillaient pour une entreprise de travaux publics", explique la journaliste Marine Haag en direct de Signes (Var).

La garde à vue du conducteur prolongée

Mardi 6 août, la garde à vue du passager a été levée. Celle du conducteur est en revanche prolongée. Il pourrait être déféré dès mercredi 7 août devant un juge d'instruction, après l'ouverture d'une information judiciaire pour homicide involontaire. Le maire a été renversé après s'être arrêté pour empêcher le conducteur de la camionnette et son passager de décharger illégalement des gravats sur une voie privée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne