Un enfant tué par un autre à Mende : un accident, selon le procureur

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Deux adolescents sont toujours en garde à vue, après le meurtre d'un enfant, à Mende - le premier pour avoir tiré, le second pour avoir caché l'arme. Le père du tireur présumé a lui aussi été placé en garde à vue. L'arme du crime pourrait lui appartenir.

Un accident, donc. Un voisin raconte : "le petit aurait ramassé l'arme par terre (...) L es jeunes croyaient que c'était un pistolet à billes en plastique. Le jeune qui a tiré, il a tiré par terre et la balle a ricoché sur le petit David."

David, neuf ans, est mort. Vers 18h, à Mende, en Lozère. D'une balle de 22 Long Rifle. Les deux adolescents qui jouaient avec lui sont en garde à vue depuis. "Effondrés" , selon les mots du procureur.

Le procureur de la République a d'ailleurs fait une déclaration publique au milieu de la nuit : "Pour l'instant, il ressort des auditions que c'est un acte accidentel. Il faut cependant que ce soit confirmé par l'expertise balistique. C'est pourquoi je reste extrêmement prudent."

Reste plusieurs points d'ombre. D'où venait l'arme ? Les enfants l'ont-ils vraiment ramassée par terre ? Pourquoi l'un des deux adolescents a-t-il caché l'arme ? Le père du tireur présumé, âgé de 13 ans, a aussi été placé en garde à vue ce jeudi matin pour détention d'armes illégales. 

Une autopsie de l'enfant doit être pratiquée dans la matinée. Une cellule d'urgence médico-psychologique est activée, pour accueillir ce matin parents et élèves de l'école Jeanne d'Arc que fréquentait l'enfant.

Vous êtes à nouveau en ligne