Un ancien commandant de Guantanamo convoqué par la justice française

(Le général Geoffrey Miller, ancien commandant de Guatanamo en 2004 © maxppp)

Le général Geoffrey Miller est convoqué le 1er mars par la justice française qui enquête sur des accusations de tortures dans cette prison américaine. À l'origine, la plainte de deux anciens détenus français.

Le général Geoffrey Miller est accusé de torture et de détention arbitraire. Cet ancien commandant de Guantanamo, entre 2002 et 2004, est convoqué le 1er mars devant un juge d'instruction français. Ce sont deux anciens détenus de la prison américaine qui ont porté plainte contre le militaire, surnommé "le roi de Guantanamo". 

Plainte pour "détention arbitraire" et "tortures"

Tout est parti du parcours de Nizar Sassi et Mourad Benchellali, deux Français arrêtés par les forces américaines au Pakistan, dans la foulée des attentats du 11 septembre 2001, pour avoir rejoint un camp d'entrainement djihadiste. Ils ont été détenus à Guantanamo jusqu'en 2004 et 2005 avant d'être renvoyés en France. À leur retour, ils portent plainte pour "détention arbitraire " et "tortures ". Une plainte négligée dans un premier temps par la justice française, mais finalement acceptée par la Cour d'Appel de Paris au printemps 2015.

Geoffrey Miller va-t-il se présenter ?

Le général Miller est finalement convoqué par une juge d'instruction parisienne. Il n'est toutefois pas du tout évident qu'il se présente. La convocation n'est accompagnée d'aucune mesure coercitive. 

L'avocat de Nizar Sassi et Mourad Benchellali a réagi sur France Info : "S'il ne vient pas, cela ouvre un nouveau chapitre. Il y a une décision technique qui peut être prise, cela s'appelle un mandat d'arrêt. Nous allons tout entreprendre pour que les responsabilités soient établies dans le dossier ."

Le général Geoffrey Miller a dirigé la prison américaine de Guantanamo entre 2002 et 2004, avant de prendre sa retraite en 2006, après 34 ans passés dans l'armée. 

Vous êtes à nouveau en ligne