Trois pirates somaliens condamnés à 9 ans de prison

Deux des pirates somaliens lors de leur procès à Rennes (Ille-et-Vilaine) le 14 octobre 2013.
Deux des pirates somaliens lors de leur procès à Rennes (Ille-et-Vilaine) le 14 octobre 2013. (MAXPPP)

Ils avaient pris en otage les cinq occupants d'un voilier, la Tanit.

Trois pirates somaliens ont été condamnés à Rennes (Ille-et-Vilaine) à neuf ans de prison ferme, vendredi 18 octobre. En avril 2009, ils avaient pris en otage les cinq membres d'équipage d'un petit voilier, la Tanit. Ces pirates ont été reconnus coupables de "détournement de navire par violence ou menace, arrestation, enlèvement, séquestration ou détention arbitraire de plusieurs personnes dont un mineur de moins de 15 ans, commis en bande organisée".

Le parquet avait requis de 10 à 12 ans de réclusion criminelle à l'encontre des trois hommes, accusés d'avoir pris en otages les cinq occupants du voilier au large de la Somalie. Ils encouraient une peine de réclusion à perpétuité. Le drame s'était terminé le 10 avril 2009 par une intervention des commandos français et s'était soldé par la mort de deux pirates et du skipper Florent Lemaçon, tué accidentellement lors de l'assaut par un tir français. Au cours du procès, les trois accusés ont exprimé leurs regrets et demandé pardon. Ils se sont présentés comme des "exécutants", des jeunes désœuvrés, affamés, qui ont cédé à la tentation d'une vie plus facile.