Trois mois avec sursis pour des policiers municipaux qui avaient falsifié des PV

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Le procureur de Boulogne-sur-Mer avait requis cinq à six mois de prison avec sursis contre ces huit prévenus et demandé l'inscription de la condamnation à leur casier judiciaire. Le tribunal s'est montré beaucoup plus clément.

Sur neuf procès-verbaux
de stationnement dressés sur des véhicules appartenant à des connaissances, ces policiers et agents
municipaux de Calais avaient modifié la plaque
d'immatriculation aux dépens d'autres automobilistes qui avaient donc reçu ces
PV. Le tribunal a condamné sept d'entre eux à trois mois de prison avec sursis.
Et n'a pas inscrit ces condamnations à leur casier judiciaire "pour ne pas
entraver
" leur "avenir professionnel ".  Un
agent de stationnement a été relaxé.

Les huit prévenus avaient été suspendus par
la mairie de Calais dans l'attente de la décision.

 

Vous êtes à nouveau en ligne