Tariq Ramadan vers une probable mise en examen

FRANCE 2

L'islamologue suisse est accusé de viols et violences volontaires par deux plaignantes. Il a été déféré devant le parquet de Paris.

Tariq Ramadan a été déféré devant le parquet de Paris. L'islamologue suisse, accusé de viols et violences volontaires par deux plaignantes, va être présenté dans la matinée ce vendredi 2 février à un juge d'instruction en vue d'une probable mise en examen. Jeudi, lors de la deuxième journée de sa garde à vue, il a été confronté pendant 3h30 à l'une des deux plaignantes.

Un élément nouveau au dossier

La victime présumée vient d'apporter un nouvel élément au dossier : elle a identifié une petite cicatrice à l'aine chez son agresseur, qu'il a reconnu posséder. Tariq Ramadan a refusé de signer le procès-verbal à l'issue de cette confrontation. L'islamologue suisse nie toujours les faits.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne