Justice : Tariq Ramadan va s'expliquer pour la première fois

Tariq Ramadan est convoqué mardi 5 juin pour son premier interrogatoire devant les juges depuis son incarcération en février dernier.

Depuis le 2 février, Tariq Ramadan dort en prison. En attendant un éventuel procès, l'intellectuel suisse a été mis en examen pour deux viols. Il sera entendu pour la première fois mardi 5 juin.

Tout commence à l'automne dernier quand deux anciennes admiratrices évoquent des rapports sexuels violents, sous la contrainte. "Il m'a forcé puis il m'a frappé, vraiment très fort, il m'a giflé, ensuite il m'a étranglé donc il m'a coupé la respiration. Et ce soir-là, j'ai vraiment cru mourir", racontait le 30 octobre dernier Henda Ayari.

Deux autres plaintes

Depuis sa plainte, la version de Henda Ayari a évolué, elle ne situe plus le viol au même endroit ni à la même date. De son côté, Tariq Ramadan a toujours nié les faits, même s'il reconnait des échanges avec ces femmes sur internet. À ces accusations s'est ajoutée en mars une troisième plainte d'une ancienne escort girl. Elle évoque neuf viols entre 2013 et 2014. En Suisse, une quatrième femme a porté plainte. Son témoignage doit être versé au dossier français.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne