Soupçons de fraude fiscale : garde à vue prolongée pour le député LREM Thierry Solère

Thierry Solère, à l\'Assemblée nationale, à Paris, le 4 juillet 2017.
Thierry Solère, à l'Assemblée nationale, à Paris, le 4 juillet 2017. (MARTIN BUREAU / AFP)

Thierry Solère est visé depuis septembre 2016 par une enquête judiciaire ouverte sur des soupçons de fraude fiscale. Il est suspecté d’avoir favorisé les entreprises dans lesquelles il travaillait.

La garde à vue du député LREM Thierry Solère a été prolongée mercredi 18 juillet, dans le cadre d’une enquête sur des soupçons de fraude fiscale, a appris franceinfo de source judiciaire. Il est entendu depuis mardi matin à la PJ de Nanterre (Hauts-de-Seine).

Le député est visé depuis septembre 2016 par une enquête judiciaire. Les faits remonteraient à 2010-2013, alors qu'il était conseiller régional UMP d'Ile-de-France.

Le député est soupçonné d’avoir favorisé les entreprises dans lesquelles il travaillait à l'époque. Les enquêteurs le soupçonnent également de trafic d'influence, corruption, abus de biens sociaux, financement illicite de dépenses électorales et manquement aux obligations déclaratives auprès de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP).

Vous êtes à nouveau en ligne