Société Générale : Jérôme Kerviel très lourdement condamné

(Radio France © France Info)

Le jugement du tribunal correctionnel de Paris est très sévère : l'ancien trader est condamné à 5 ans de prison, dont 3 ans ferme. Il est aussi condamné à rembourser à la Société Générale l'intégralité des pertes subies par sa faute : 4,9 milliards d'euros.

Le jugement a duré une heure, mais il peut se résumer en quelques mots : Jérôme Kerviel est le seul et unique responsable. “Sa hiérarchie ne l'a pas autorisé à spéculer à outrance” affirme le président de la 11ème chambre correctionnelle de Paris. Certes, le contrôle de la Société Générale a connu des failles, dit Dominique Pauthe, mais "cela ne permet pas de déduire que la banque ait eu connaissance des activités frauduleuses de Jérôme Kerviel".

Le tribunal a donc reconnu coupable l'ancien trader de 33 ans des trois chefs d'accusation : abus de confiance, faux et usage de faux, et introduction frauduleuse de données dans un système informatique. Le président note que Jérôme Kerviel a agi de "façon délibérée en dehors de son engagement de trader", faisant preuve d'un "sang froid permanent, d'une impassibilité trompeuse". "L'unique concepteur du système de fraude", qui a "mis en péril la solvabilité de la banque", est très lourdement condamné : 5 ans de prison, dont 3 ans ferme.

qr aron web
--'--
--'--

Jérôme Kerviel va faire appel

Et surtout, le tribunal estime que la Société Générale - totalement dédouanée - est en droit de réclamer à son ancien employé le remboursement des sommes perdues, soit 4,9 milliards d'euros. A l'annonce de ce jugement, un murmure parcourt la salle d'audience. Jérôme Kerviel, seul devant le président, en costume sobre et chemise blanche, n'a pas un geste. Le tribunal vient pourtant de le condamner à rembourser l'équivalent de 170.000 années de son salaire actuel de 2.300 euros mensuels. C'est la plus forte
sanction financière jamais prononcée en France contre un particulier.
_ Reste que la Société Générale n'a pas encore indiqué si elle réclamera ou non le paiement effectif de cette somme astronomique.

bonazza web
--'--
--'--
Réaction avocat Soc Gen WEB
--'--
--'--

Son avocat, qui parle d'un jugement "excessif et déraisonnable", a d'ores et déjà annoncé qu'il comptait faire appel. Jérôme Kerviel, qui a été laissé libre, devrait à nouveau comparaître devant la justice d'ici un an.

Metzner long web
--'--
--'--
Comité soutien Kerviel bis
--'--
--'--

Céline Asselot

(Radio France © France Info)
Vous êtes à nouveau en ligne