Seyne-sur-Mer : couvre-feu pour les mineurs

FRANCE 3

Un adolescent de 14 ans et un jeune footballeur de 19 ans sont morts, abattus en pleine rue dans une cité sensible de La Seyne-sur-Mer (Var). Un couvre-feu pour mineur a été instauré par le maire.

Lundi 10 septembre dans la nuit, une voiture a été prise pour cible par des tirs de kalachnikov. À l'intérieur se trouvaient deux jeunes : William Gomis, espoir du football de 19 ans, en formation à L'AS Saint-Étienne en 2017, et un jeune adolescent de 14 ans. Les deux ont succombé à leurs blessures. Les auteurs, cagoulés, ont réussi à prendre la fuite, mais les enquêteurs soupçonnent un règlement de compte.

Les élus réclament plus de moyens

Les habitants, eux, en ont assez de compter leurs morts. "C’est dramatique, ce n'est pas la première fois", raconte une habitante du quartier. Un autre témoigne également : "on est obligé de se barricader, c'est insupportable". Plusieurs cités dans le département du Var, connaissent une recrudescence de la criminalité liée au trafic de drogue. Suite à ce drame, le maire de La Seyne-sur-Mer a pris une décision radicale et instauré un couvre-feu pour les mineurs. Plusieurs élus réclament des moyens supplémentaires pour les forces de l'ordre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne