Prothèses PIP : l'inspecteur de l'Afssaps raconte sa découverte

France 2

Un expert de l'Agence de sécurité du médicament raconte comment, en mars 2010, il est tombé sur des "fûts suspects" au sein de l'entreprise PIP.

L'inspecteur de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) qui a découvert l'existence de matières premières suspectes dans les prothèses PIP, conduisant à leur retrait du marché français, a témoigné pour la première fois samedi 14 janvier des circonstances de sa découverte.

L'expert a raconté, sous couvert d'anonymat, comment il était tombé le 17 mars 2010, au deuxième jour de sa mission dans l'entreprise PIP, à La Seyne-sur-Mer (Var), sur des "fûts suspects" pour lesquels le patron, Jean-Claude Mas, n'avait été en mesure de fournir ni explications cohérentes ni factures.

Vous êtes à nouveau en ligne