Prothèses mammaires PIP : un nouveau cas de cancer du sein signalé

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

L'agence française de sécurité sanitaire des produits de santé a signalé un nouveau cas de cancer du sein chez une femme porteuse de prothèses mammaires PIP. Elle renforce ses recommandations de suivi médical aux femmes concernées. Du côté de la justice, le procureur de la République annonce l'ouverture d'une information judiciaire.

Ce nouveau cas de cancer du sein chez une femme porteuse de prothèses PIP a été déclaré le 5 décembre à l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps). C'est le second en un mois, après le décès en novembre d'une femme de 53 ans, atteinte d'une forme rare de tumeur. Une information judiciaire devait être ouverte à Marseille pour ce dernier cas, contre la société varoise Poly Implant Prothèses.

L'Afssaps a donc décidé de renforcer les recommandations qu'elle avait déjà édictées. Les femmes concernées doivent subir systématiquement des examens cliniques et radiologiques adaptés. Toute rupture ou même suspicion de rupture doit conduire à l'extraction des prothèses, et de façon plus générale, cette extraction doit être envisagée même sans signe inquiétant.

L'afssaps rappelle le numéro vert mis en place : 0800 636 636 .

Environ 30.000 femmes sont porteuses de prothèses PIP en France. Au total, 2.000 plaintes ont été déposées. Ces prothèses défectueuses ont été retirées du marché en mars 2010. PIP est aussi mise en cause pour tromperie.