Xynthia : l'ex-maire de La Faute-sur-Mer n'ira pas en prison

France 3

La tempête Xynthia avait fait 29 morts dans sa commune en 2010. L'ancien maire de La Faute-sur-Mer, René Marratier, a vu sa peine réduite en appel ce lundi 4 avril. Une clémence qui passe mal.

Ce lundi soir, René Marratier n'est pas derrière les barreaux. La cour d'appel de Poitiers a réduit sa peine à deux ans de prison avec sursis. Fin 2014, l'ancien maire de La Faute-sur-Mer (Vendée) avait écopé de quatre ans de prison ferme. En appel, les juges ont été beaucoup plus cléments.

"Il y a eu pluralité de dysfonctionnements dans cette nébuleuse de responsabilités. J'ai sûrement ma part, mais pas tout seul. J'ai une forte compassion pour les familles des victimes", a confié René Marratier à la sortie du tribunal.

"Dégueulasse"

Une compassion que les proches des victimes rejettent en bloc : "C'est dégueulasse. Mon père n'avait pas le droit de mourir", crie la fille d'une victime. Dans la nuit du 27 au 28 février 2010, la tempête Xynthia submerge le littoral atlantique. Bilan : 47 morts, dont 29 rien qu'à La Faute-sur-Mer. Six ans plus tard, 400 maisons ont été détruites dans la ville et les règles de sécurité ont été renforcées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne