Procès Jamel Leulmi : un amour de toujours vient le soutenir

(Maxppp)

La troisième journée du procès de Jamel Leulmi devant la cour d'assises d'Evry a été marquée par l'audition de sa compagne. Céline David a apporté un soutien sans faille à l'accusé, qui comparaît pour assassinat, tentative d'assassinat et escroquerie. 

Jamel Leulmi est
accusé d'avoir assassiné son épouse et sa seconde compagne pour toucher leurs assurances-décès.
Il y a une autre femme dans la vie de
cet homme de 36 ans, présenté comme un charmeur et un séducteur. C'est une histoire d'amour
en pointillé avec Céline David qui s'est racontée pendant plus de cinq heures mercredi. La jeune femme a soutenu
celui qui est encore, toujours, son compagnon.

Même séparés, toujours près l'un de l'autre 

Céline David est
une jeune femme déterminée. Sous le feu des questions, elle explique son amitié
puis son amour pour Jamel, concrétisé par un pacs. C'est ensuite la
rupture, mais pas la cassure de l'amitié. Elle concède juste s'être "éloignée " lorsqu'il épouse Kathlyn.

C'est elle qui le console lorsque l'accident mortel
se produit : un automobiliste a fauché Kathlyn et pris la fuite. Céline raconte le rapprochement et son
mariage religieux avec l'accusé. Leur relation est complexe, elle est là, toujours
là même lorsque lui est ailleurs. Céline est au Maroc, comme Jamel, lorsque Julie
la nouvelle conquête de son compagnon est grièvement blessée
dans un accident de
la route. Une présence qui fait tiquer les enquêteurs, qui cherchent à savoir
si elle est complice. Elle ne sera pas poursuivie.

Un lien absolu avec l'accusé

A la barre, la jeune
femme est impressionnante de maitrise. Elle a réponse à tout : non, elle n'a
jamais eu l'impression d'avoir été instrumentalisée par l'accusé. Oui, elle a
été blessée de découvrir ses nombreuses aventures. Jamais, elle n'a été au
courant des contrats d'assurance-décès signés par les deux autres jeunes femmes.

Elle finit
par lâcher : "le seul énorme défaut que je lui reconnaisse, c'est son infidélité" .

Imperturbable, l'accusé écoute ce soutien sans faille.

Le procès est prévu
jusqu'au 20 mai. Depuis son arrestation en 2010, Jamel Leulmi a toujours clamé son
innocence.

Vous êtes à nouveau en ligne