Procès : Georges Tron acquitté

Georges Tron a été acquitté par la cour d'assises de Bobigny (Seine-Saint-Denis). Le maire de Draveil (Essonne) était jugé pour viols en réunion et agressions sexuelles.

Alors que les jurés délibèrent sur son sort à la cour d'assises de Bobigny (Seine-Saint-Denis), Georges Tron apparait serein. Mercredi 14 novembre, l'avocat général a requis six ans de prison ferme pour viol. Quelques minutes plus tard, Georges Tron, souriant, embrasse ses proches. La cour a répondu "non" à toutes les questions, il est acquitté. "C'est une victoire de la Justice", répond son avocat, Me Éric Dupond-Moretti.

L'avocat général peut faire appel

Il y a sept ans, Georges Tron, alors secrétaire d'État dans le gouvernement Fillon, est forcé à la démission. Deux employées municipales l'accusaient de viols lors de séances de massage de pieds. Dans leurs verdicts, les jurés écrivent que "les éléments à charge existants étaient insuffisants, et le doute doit lui profiter". Un acquittement que les deux plaignantes vivent comme un désaveu. L'avocat général peut encore faire appel. Un second procès de Georges Tron n'est pas à écarter.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne