Georges Tron jugé pour viols en réunion

France 2

Georges Tron revient mardi 23 octobre devant la cour d'Assises de Seine-Saint-Denis. L'ancien secrétaire d’État est accusé de viols par deux de ses ex employées à la mairie de Draveil.

Le procès de Georges Tron va durer quatre semaines. L'ancien secrétaire d’État et Brigitte Gruel, son ancienne adjointe à la Culture, sont accusés de viols en réunion par deux ex employées de la mairie de Draveil, qui disent ne pas avoir réussi à se soustraire à des attouchements.

Jusqu'à 20 ans de prison

"Les faits remontent à une dizaine d'années et lorsque l'affaire a éclaté, en 2011, Georges Tron avait perdu son poste de secrétaire d’État ainsi que son siège de député dans la foulée", rappelle le journaliste David Lefort, en direct du palais de justice de Bobigny (Seine-Saint-Denis). "55 personnes devraient se succéder dans ce procès durant les quatre semaines. Huit experts sont prévus à la barre également, pour reprendre cette affaire depuis le départ", ajoute-t-il.

Pour ces faits qui leur sont reprochés, Georges Tron et Brigitte Gruel risquent jusqu'à 20 ans de prison.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne