Pompiers mis en examen : l'avocat met en cause la hiérarchie

Stéphanie Perez et les équipes de France 2

Me Nicolas Cellupica, avocat des deux victimes présumées dans l'enquête sur un viol et des violences sur des engagés de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris, a déclaré chez nos confrères de France 2 : "Ces agissements, ces bizutages, ces barbaries existent depuis des années, elles sont passées sous silence y compris jusqu'au plus haut niveau de la hiérarchie"

Les pompiers mis en examen dans l'enquête sur un viol et des violences sur des engagés de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) ont été suspendus de leurs fonctions, a annoncé dimanche 13 mai la brigade. Parallèlement à l'enquête judiciaire, le commandement de la brigade mène une enquête interne.

Me Nicolas Cellupica, avocat des deux victimes présumées dans l'enquête sur un viol et des violences sur des engagés de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris, a déclaré chez nos confrères de France 2 : "Ces agissements, ces bizutages, ces barbaries existent depuis des années, elles sont passées sous silence y compris jusqu'au plus haut niveau de la hiérarchie"

Vous êtes à nouveau en ligne