Polémique : la Jeanne d'Arc métisse victime d'insultes racistes

Une jeune fille de 17 ans choisie pour incarner Jeanne d'Arc lors des fêtes annuelles en mai prochain à Orléans (Loiret) a été victime d'insultes racistes sur les réseaux sociaux, parce que métisse.

"L'affaire Jeanne 2018 : on peut désormais la baptiser ainsi, puisque le judiciaire s'empare de cette histoire née sur les réseaux sociaux", indique le journaliste Alain Heudes. "Rappelons que la jeune fille choisie lundi pour incarner Jeanne d'Arc [...] est une jeune métisse, dont le père est béninois et la mère polonaise", ajoute-t-il.

"Des phrases totalement nauséabondes"

Il poursuit : "Quelques commentaires déplaisants, voire racistes, ont fleuri sur internet, et le procureur de la République d'Orléans a immédiatement réagi" en ouvrant jeudi 22 février au soir une enquête préliminaire du chef d'incitation et provocation à la haine raciale. Il dénonce "des phrases totalement nauséabondes qui relèvent de l'application de la loi pénale". "Si les auteurs des commentaires racistes sont retrouvés, une information judiciaire et des poursuites seront diligentées. Elles peuvent mener à des condamnations allant jusqu'à cinq années d'emprisonnement", conclut Alain Heudes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne