Perquisitions chez McDonald's France soupçonné de blanchiment de fraude fiscale aggravée

(Un restaurant Mac Donald's © MaxPPP)

Le groupe de restauration rapide Mac Donald's a été perquisitionné le 18 mai dernier dans le cadre d'une enquête pour blanchiment de fraude fiscale aggravée.

Le siège parisien de McDonald's France a été perquisitionné le 18 mai dernier, a affirmé une source judiciaire à France Info confirmant une information du quotidien Les Echos. Le géant du fast food est visé par une enquête pour blanchiment de fraude fiscale aggravé.

Tout a commencé en décembre dernier par une plainte du Comité central d'entreprise McDonald's de l'ouest parisien, déposée par son avocate Eva Joly. Ils accusent McDo de transférer ses bénéfices au Luxembourg, où la fiscalité est plus avantageuse. La redevance versée par les franchisés pour utiliser la marque et occuper les locaux permettrait de plomber les comptes et d'échapper ainsi à l'impôt sur les sociétés. Le Comité d'entreprise estime la fraude à 75 millions d'euros par an au minimum.

Cette méthode permettrait aussi au géant américain de ne pas verser de prime de participation à ses salariés français. La CGT évalue le préjudice à deux mois de salaire par employé.