Paris : ouverture d'une enquête suite à l'interpellation musclée d'un adolescent

FRANCE 2

Le site Mediapart a publié une vidéo montrant l'arrestation musclée d'un adolescent de 15 ans. Il a été interpellé le 9 mars dernier, par erreur, dans le 20e arrondissement de Paris, la tête recouverte d'un sac en tissu. Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour violences volontaires.

Il avait été pris pour un dangereux malfaiteur. Le jeune homme de 15 ans arrêté par erreur devant un restaurant McDonald's du 20e arrondissement de Paris le 9 mars dernier, a été relâché dans la foulée. Aucune charge n'a été retenue contre lui, mais le jeune homme a dû être arrêté pendant cinq jours pour des hématomes au visage et des douleurs au thorax. Son avocat déplore le procédé d'interpellation : "Mon client vient de se faire interpeller par des services de police qui ne se sont même pas présentés comme tels, qui l'ont injurié, qui l'ont frappé et qui l'ont mis contre un mur avec un sac sur la tête. Mon client ne sait même pas du tout ce qu'il se passe", peste Me Alexandre-M.Braun.

Un procédé d'interpellation qui fait polémique

Les policiers jouent la carte de l'apaisement. "Mettre un sac sur la tête d'un mineur n'est pas problématique. C'est pour le protéger", tempère Frédéric Lagache, délégué général du syndicat Alliance Police nationale. Les policiers souhaitaient arrêter en flagrant délit des malfaiteurs dans une affaire d'enlèvement et d'extorsion de fonds. Selon les syndicats policiers, l'usage d'un sac est préconisé dans des affaires de grand banditisme. L'adolescent a porté plainte et une enquête a été ouverte fin mars par la police des polices pour "violences volontaires par personne dépositaire de l'autorité publique".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne