Nord : l’écolier se présente à l'école avec un pistolet, son père est condamné

(Le père de l'écolier avait acquis l'arme la semaine dernière pour 100 euros (photo d'illustration) © Maxppp)

Le père d'un enfant de sept ans qui s'était présenté à son école de Bruay-sur-l'Escaut, dans le Nord, avec un pistolet non chargé a été condamné à un an et demi de prison ferme. Décision du tribunal correctionnel de Valenciennes.

Il avait cru à un jouet mais l’arme était bien réelle : c'est avant de partir mardi pour l'école Léo-Lagrange, en périphérie de Valenciennes, qu’un jeune garçon de sept ans avait aperçu le pistolet, dans le tiroir de la salle de bains familiale, en même temps que son dentifrice.

Un an de prison ferme

L'arme est un 3.65, qu'il croit en plastique dans un premier temps, avant de réaliser qu'il s'agit d'un vrai pistolet. Et qu’il crut bon d’emmener à l’école. Jeudi, son père, bien connu des services de police, a été condamné à un an et demi de prison ferme.

Jean R., âgé de près de 36 ans, devait répondre devant le tribunal correctionnel de Valenciennes d'acquisition et détention illégales d'arme à feu, ainsi que de mise en danger de la vie d'autrui, au cours d'une séance de comparution immédiate. Il avait acquis l'arme la semaine dernière pour 100 euros.

28 mentions sur son casier judiciaire

Bien connu de la justice, appartenant à la communauté sédentarisée des gens du voyage, il compte 28 mentions à son casier judiciaire pour divers faits, en France et en Belgique. En liberté conditionnelle, il est sorti de prison en octobre, après cinq ans en détention pour vol aggravé. 

Silvia Duhamel, la maire de la ville, est encore choquée par cet événement et appelle chacun au calme. Elle promet plusieurs réunions pour expliquer les choses, notamment aux parents :

Enfant armé à l'école : "Nous devons rassurer les parents" - Silvia Duhamel
--'--
--'--
 

Vous êtes à nouveau en ligne