Mort de Clément Méric : le parquet de Paris demande le renvoi de quatre skinheads aux assises

(Manifestation antifasciste en juin 2013 en l'honneur du militant d'extrême gauche Clément Méric © YAGHOBZADEH RAFAEL/SIPA)

Le parquet de Paris a demandé jeudi le renvoi devant les assises de quatre skinheads soupçonnés d'être impliqués dans la mort de Clément Méric. Ce militant d'extrême-gauche était mort en juin 2013 dans une rixe contre un groupe d'extrême-droite.

Trois ans après la mort du militant d'extrême-gauche de 18 ans Clément Méric lors d'une rixe avec un groupe antifasciste, le parquet de Paris a demandé ce jeudi le renvoi devant les assises de quatre skinheads soupçonnés d’avoir causé la mort du militant, selon les informations de France info. 

L'un des suspects, Esteban Morillo, a toujours assumé avoir porté un coup volontaire à Clément Méric, mais sans intention de donner la mort, selon son avocat. Celui-ci a expliqué à France Info qu’il ne contestera pas le renvoi de son client devant une cour d’assises.  Esteban Morillo a toujours nié s’être servi d’un poing américain. Après avoir été frappé au visage, Clément Méric avait heurté sa tête sur un poteau métallique, mais sa mort a bien été provoquée par les coups qu'il a d'abord reçu, contrairement à ce qui avait été estimé alors. 

Sur les quatre skinheads visés par ces réquisitions, deux sont mis en examen pour complicité. Les juges d’instruction devront maintenant décider de renvoyer, ou non, les quatre jeunes aux assises.

Vous êtes à nouveau en ligne