Mort de Bastien : le père condamné à 30 ans de réclusion, la mère à 12 ans

(L'enfant de trois ans avait été placé dans le lave-linge, lancé sur le programme essorage © Maxppp)

La cour d'assises de Seine-et-Marne a condamné vendredi à 30 ans de réclusion criminelle le père de Bastien pour le meurtre de son fils, tué dans le lave-linge familial, et à 12 ans de prison son ex-femme, reconnue coupable de "complicité".

Le verdict a été accueilli dans un silence total, absolu, en présence des familles des deux accusés. La cour d'assises de Seine-et-Marne a condamné vendredi à 30 ans de réclusion criminelle le père de Bastien pour le meurtre de son fils, tué dans le lave-linge familial, et à 12 ans de prison son ex-femme, reconnue coupable de "complicité".

A LIRE AUSSI 

►►► Procès des parents de Bastien : un travailleur social défend son honneur

►►► Procès des parents de Bastien : "Personne n'a vu les bleus ?"

Le parquet avait requis l'acquittement de la mère pour "complicité"

Un verdict conforme aux réquisitions pour le pére et plus lourd que prévu pour la mére. Le parquet avait requis la réclusion criminelle à perpétuité assortie d'une période de sûreté de 30 ans à l'encontre du père du petit garçon de trois ans. Mais il avait demandé l'acquittement de la mère du chef de complicité de meurtre, et une condamnation de 5 ans de prison pour "violences".

C'est donc le choc pour la famille de Charlène Cotte, 29 ans, qui va donc dormir en prison ce soir, alors qu'elle comparaissait libre à ce procès. Elle avait été libérée il y a quelques mois après trois ans de prison. Après le verdict, des policiers ont immédiatement entouré la jeune femme, lui demandant de quitter la chaise qu'elle occupait depuis le début des audiences, pour monter dans le box, et rejoindre son ancien compagnon, Christophe Champenois, 36 ans.