Montpellier : une adjointe au maire visée par un message raciste

France 3

Le rédacteur en chef d'un journal identitaire a commenté son mariage célébré par une élue noire de la ville, en évoquant une "République sénégalaise".

"Vive la République sénégal... euh... française!". Le 2 juillet, lorsqu'elle célèbre l'union d'un jeune couple, l'adjointe au maire de Montepllier (Hérault) Titina Dasylva reçoit comme "une gifle" la publication internet du marié. L'homme en question se révèle être le rédacteur en chef de Lengadoc info, un journal identitaire proche du groupe d'extrême droite La Ligue du Midi.

La justice est saisie

La jeune femme a reçu l'appui du maire : Philippe Saurel décide de saisir le procureur de la République au nom de la municipalité. Une démarche également soutenue par la députée insoumise Muriel Ressiguier : "Je pense qu'il faut agir sur plusieurs leviers, aussi au niveau de l'éducation sur internet". Contacté par France 3, Jordi Vives, à l'origine du message visant Titina Dasylva, n'a pas souhaité répondre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne