Mexique : un juge acquitte un jeune homme accusé de viol car "il n'avait pas l'intention de satisfaire un désir sexuel"

Un juge mexicain a acquitté un jeune homme accusé d\'agression sexuelle, car \"il n\'a pas pris de plaisir\", le 22 mars 2017.
Un juge mexicain a acquitté un jeune homme accusé d'agression sexuelle, car "il n'a pas pris de plaisir", le 22 mars 2017. (GETTY IMAGES)

Le jeune homme appartient à une riche famille de l'Etat de Veracruz. De nombreuses associations ont dénoncé l'impunité de l'élite.

La décision de justice a provoqué un véritable tollé. Un juge mexicain a décidé de relaxer un jeune homme accusé de viol au motif qu'il n'avait pas, selon lui, "l'intention de satisfaire un désir sexuel", rapporte l'agence Reuters, mercredi 29 mars.

Les faits remontent à la nuit du 1er janvier 2015, note The Guardian (en anglais). La victime, une adolescente de 17 ans, a raconté avoir été agressée lors de la soirée du réveillon par quatre jeunes hommes de son lycée privé. L'un d'entre eux s'appelle Diego Cruz. Il est âgé de 21 ans et appartient à une riche famille de l'Etat de Veracruz. Pour le juge, il n'y avait pas d'"intention charnelle", même si le jeune homme était accusé d'avoir touché la poitrine et d'avoir pénétré la victime avec ses doigts.

Cette décision a suscité une vive indignation. Plusieurs associations de défense des droits de l'homme dénoncent une impunité parmi l'élite du pays. Le procureur de l'Etat de Veracruz a annoncé qu'il allait faire appel de cette décision, d'après Reuters. Le Conseil de la magistrature fédérale du Mexique a suspendu le juge concerné et ouvert une enquête sur lui.