Loiret : deux adolescents de 16 ans et 19 ans mis en examen pour corruption de mineur

Le principal du collège, à Artenay, a alerté les parents de la mineure qui ont porté plainte.
Le principal du collège, à Artenay, a alerté les parents de la mineure qui ont porté plainte. (PASCAL PROUST / MAXPPP)

Dans l'enquête sur l'agression présumée d'une mineure de 12 ans, au collège d'Artenay dans le Loiret, deux adolescents de 16 ans et 19 ans ont été mis en examen pour corruption de mineur, vendredi. 

L'enquête sur le viol présumé d'une jeune fille de 12 ans, dans un collège à Artenay dans le Loiret, a mené à la mise en examen pour corruption de mineur de deux adolescents de 16 ans et de 19 ans, dans l'après-midi du vendredi 6 janvier, rapporte France Bleu Orléans.

Deux mises en examen et un témoin assisté

Les deux jeunes ont été placés sous contrôle judiciaire. Le plus jeune, âgé de 16 ans, est soupçonné d'avoir imposé des fellations à la jeune fille à plusieurs reprises entre septembre et novembre dernier 2016. 

L'affaire a commencé quand le principal d'un collège d'Artenay, dans le Loiret, a eu connaissance de l'existence d'une photo dénudée de la jeune fille. Après avoir vu l'une des captures d'écran qui circulaient au sein de son établissement, le principal a prévenu les parents de la jeune fille. En interrogeant leur enfant, ces derniers ont découvert la gravité des faits et ont décidé de porter plainte.

Prudence du parquet sur les propos de la victime

Dans ce dossier, la justice reproche au jeune homme de 19 ans d'avoir envoyé des messages et des images à caractère pornographique de la jeune fille sur les réseaux sociaux. Un autre adolescent de 14 ans est, lui, placé sous le statut de témoin assisté.

Mercredi, dix personnes avaient été interpellées mais seulement trois avaient été présentées vendredi à un juge d'instruction. La prudence est de mise pour le parquet d'Orléans dans ce dossier car, comme rapporté par France Bleu Orléans, les propos de la jeune victime ont beaucoup varié depuis le début de l'enquête.