Les funérailles houleuses du SS Priebke à Rome

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Plusieurs manifestants pros et antis nazis ont tenté d'accéder ce mardi aux funérailles de l'ancien officier SS Erich Priebke près de Rome. Une cérémonie encadrée par des policiers antiémeutes.

Décidément, Erich
Priebke est aussi gênant mort que vif
. Ce mardi soir, des dizaines de
manifestants se sont rassemblés devant l'Institut Pie X, où se tenaient les
funérailles de l'ancien officier SS. "Une cérémonie religieuse, comme
l'avait demandé M. Priebke avec une messe en latin, à huis clos, seulement pour
les amis intimes et les parents
", a déclaré à l'avocat de l'ex-nazi. 

Dès l'arrivée du
corbillard, certains manifestants ont donné des coups de pieds et de poings
dans le véhicule.

Devant les grilles du bâtiment,
les médias italiens ont compté jusqu'à 400 protestataires qui refusent toute
forme de cérémonie pour l'ancien officier nazi. Parmi les slogans, "Priebke
Boia !
" ("Priebke bourreau ! ")

Mais quelques poignées
de néonazis ont également fait le déplacement pour rendre hommage à l'homme jugé
responsable du massacre des Adréatines en mars 1944, 335 victimes.

"Nous sommes ici
pour célébrer sa mémoire parce qu'il fait partie de notre monde
", a
expliqué aux journalistes Maurizio Boccacci, chef du mouvement d'extrême droite
Militia, en précisant que quelques uns d'entre eux allaient "entrer à
titre personnel
".

Et après la cérémonie,
que fait du corps ?
Depuis la mort d'Erich Priebke la semaine dernière à l'âge
de 100 ans, cette question est un casse-tête pour plusieurs villes et pays. En Allemagne,
son village natal ne veut pas de lui. Le maire de Rome a également refusé
d'accueillir sa dépouille. L'Argentine où l'ancien officier nazi a vécu 40 ans
ne souhaite pas non plus le voir enterrer dans ses cimetières.