Les avocats d'Orléans cherchent un juge sur leboncoin.fr

(Capture d'écran leboncoin.fr)

Lassés de voir le retard s'accumuler dans les dossiers, l'ordre des avocats d'Orléans a publié lundi une petite annonce sur le site leboncoin.fr pour trouver un juge aux affaires familiales. Une manière ironique de dénoncer un manque de personnel qui dure depuis novembre. Mardi, le ministère de la Justice répondait en annonçant que deux juges allaient être nommés à Orléans. 

"Urgent : cherche JAF au TGI d'Orléans". C'est ainsi que commence la petite annonce laissée sur le site leboncoin.fr par le Barreau d'Orléans, lundi en début d'après-midi. "Orléans et son Barreau seront ravis de vous accueillir au sein de son magnifique Palais de Justice, situé en plein centre-ville, à deux pas du Tram et de la gare ferroviaire et à proximité de tous les commerces", poursuit l'annonce.

Une façon ironique de dénoncer le problème auquel les avocats d'Orléans et leurs clients sont confrontés depuis cinq mois. Sur les quatre juges aux affaires familiales du tribunal de grande instance d'Orléans, deux sont en arrêts, une pour maladie, l'autre pour grossesse. Des absences non remplacées qui entraînent des dysfonctionnements importants, notamment dans les procédures de divorce et de garde d'enfants.

Cent dossiers en attente

"Face à une situation désespérante, l'ordre des avocats d'Orléans a adopté une solution quelque peu désespérée" , explique Me Ladislas Wedrychowski, avocat orléanais à l'origine de la démarche. "Nous en avons marre d'attendre, le justiciable en a marre d'attendre, et nous avons pensé que c'était une manière originale pour alerter au plus haut de l'Etat" , continue l'avocat.

Selon lui, plus de cent dossiers attendent d'être traités, ce qui fait deux cents justiciables qui patientent pour une décision et, dans la plupart des cas, autant d'enfants.

Et cette démarche n'aura pas été vaine. Mardi, le ministère de la Justice faisait savoir que deux juges allaient être nommés à Orléans pour mettre fin à cette situation.

Vous êtes à nouveau en ligne