Leclerc : quatre mises en examen pour harcèlement moral

FRANCE 3

Les propriétaires d’un Leclerc en Haute-Saône sont soupçonnés de harcèlement pendant 8 ans sur leurs salariés. 25 employés ont déposé plainte.

Deux ans après avoir quitté le supermarché Leclerc d’Héricourt dans la Haute-Saône, une jeune femme est encore sous le choc. Alors enceinte, elle a été poussée vers la sortie par son directeur. "Il a changé toutes mes horaires. Il m’a mis des horaires une fois le matin alors que je devais venir l’après-midi. Il faisait tout pour m’embêter, quand j’en parle je suis encore émue", raconte la jeune femme. Elle n’est pas la seule à décrire un enfer au travail, 25 plaintes au total ont été déposées par des anciens salariés.

L’avocat dénonce un "balance ton patron"

Parmi les victimes présumées, Kévin Bergerot égraine les souvenirs de son passage au Drive du supermarché. "Le directeur nous a dit que le Drive était à vomir, qu’on était dégueulasse qu’on était des porcs. Qu’on pouvait aller chialer dans les jupons de nos mères, même aux Prud'hommes il n’en avait rien à foutre", raconte le jeune homme. Les deux directeurs et les propriétaires du Leclerc ont été mis en examen. Une décision précipitée selon leur avocat qui dénonce un "Balance ton patron".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne