Le volet civil du procès Kerviel renvoyé au mois de juin prochain

(Jérôme Kerviel (à gauche) et son avocat David Koubbi (à droite) © Maxppp)

La cour d'appel de Versailles a annoncé ce vendredi que la responsabilité de l'ex-trader de la Société générale dans la perte de près de 5 milliards d'euros, subie par la banque, sera rejugée à partir du 15 juin.

La responsabilité de Jérôme Kerviel dans la perte de près de 5 milliards d'euros, subie par la Société générale, sera rejugée à partir du 15 juin, a annoncé la cour d'appel de Versailles ce vendredi. Ce procès civil, nouvel épisode d'un feuilleton entamé il y a huit ans, s'était ouvert le 20 janvier dernier mais la défense de l'ex-trader avait alors réclamé un sursis à statuer, une demande finalement rejetée par la cour d'appel. 

Le président de la cour d'appel, Patrick Wyon, s'adressant à Jérôme Kerviel, a estimé que la tenue de ce procès civil n'était "pas de nature à être fondamentalement remise en cause par la procédure en révision" lancée le 18 janvier par l'ex-trader pour réclamer un nouveau procès pénal. 

Les deux parties se retrouveront donc à Versailles les 15, 16 et 17 juin pour débattre du rôle de l'ancien opérateur de marché et de celui éventuel de la banque. A l'origine, l'ancien opérateur de marché avait été condamné à cinq ans de prison dont trois fermes et à verser à la Société Générale l'équivalent de l'intégralité des pertes en guise de dommages-intérêts.

Vous êtes à nouveau en ligne