Le responsable des Restos du cœur de Montreuil sera jugé le 3 novembre pour dénonciation de crime imaginaire

(L'homme avait affirmé avoir été attaqué par un couple dans les locaux de l'association (ici l'antenne senior ouverte à Montreuil) © MaxPPP)

Le responsable bénévole des Restos du cœur de Montreuil, en Seine-Saint-Denis, qui avait raconté avoir été blessé à l'arme blanche par deux personnes aux cris de "Allahou Akbar", sera jugé le 3 novembre prochain, selon un communiqué du parquet de Bobigny. Il est soupçonné d'avoir inventé son agression.

Le responsable des Restos du cœur de Montreuil (Seine-Saint-Denis) sera jugé le 3 novembre prochain pour "dénonciation de crime imaginaire" selon un communiqué du parquet de Bobigny.

Le bénévole a été présenté devant un juge ce mercredi, après avoir été placé en garde à vue ce mardi. Il soupçonné d'avoir inventé l'agression dont il affirme avoir été victime vendredi.

A LIRE AUSSI ►►► Montreuil : un responsable des Restos du cœur agressé à coups de couteau

Les enquêteurs le soupçonnent d'avoir menti, ils ont relevé des incohérences dans ses déclarations. Selon une source policière de France Info, seul son ADN a été retrouvé sur le couteau, et celui de sa femme sur la hache, les deux armes qui auraient été utilisées par les agresseurs.

Aucun témoin pour confirmer ses allégations

L'homme avait affirmé avoir été attaqué par un couple dans les locaux de l'association. Il avait été retrouvé blessé à trois reprises, et transporté à l'hôpital le couteau encore planté dans l'abdomen. Conscient, il avait lui-même prévenu les policiers et assurait que les deux agresseurs étaient repartis en criant "Allahou Akbar, chien d'infidèle " mais aucun autre témoin n'était présent pour confirmer ses dires.

Vous êtes à nouveau en ligne