Le réseau franco-suisse aurait blanchi 100 millions d'euros

Manuel Valls, ministre de l\'Intérieur, à Saint-Cyr-au-Mont-d\'Or (Rhône), le 15 octobre 2012.
Manuel Valls, ministre de l'Intérieur, à Saint-Cyr-au-Mont-d'Or (Rhône), le 15 octobre 2012. (PHILIPPE DESMAZES / AFP)

C'est ce qu'a indiqué, lundi, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls.

BLANCHIMENT DE L'ARGENT DE LA DROGUE – Près de 100 millions d'euros. C'est la somme qu'aurait blanchi le vaste réseau franco-suisse dans lequel est mise en cause l'élue écologiste parisienne Florence Lamblin. Le chiffre a été annoncé lundi 15 octobre par le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls.

"Plusieurs tonnes de cannabis ont été mises à jour, cela représente une quarantaine de millions d'euros. Et on a pu découvrir aussi ce réseau de blanchiment d'argent qui est lié à ce réseau de trafiquants de drogue, pour une somme sans doute autour de 100 millions d'euros", a déclaré le ministre à la presse à Saint-Cyr-au-Mont-d'Or (Rhône). Il assistait, dans cette ville, à la célébration des 40 ans des groupes d'intervention de la police nationale.

"Le président de la République m'a demandé de faire de l'action contre le trafic de drogue une priorité, c'est ce que nous faisons avec des résultats tout à fait probants", a lancé le ministre.

Vous êtes à nouveau en ligne