Le DSK (Dodo Sex Klub) ne plaît pas à Dominique Strauss-Kahn

(Maxppp)

Dodo la Saumure aurait pu appeler strauss"DLS" son nouveau club belge, il a préféré les initiales DSK en version Dodo Sex Klub. Dominique Strauss-Kahn va saisir la justice pour "atteinte à son nom".

Dodo la Saumure, de son vrai nom Dominique Alderweireld, figure parmi les 14 personnes mises en examen dans l'affaire dite du Carlton de Lille. Dominique Strauss-Kahn et lui se retrouveront bientôt au tribunal correctionnel, pour des soupçons de proxénétisme.

D'ici le procès et avec un sens de la formule très particulier, Dodo la Saumure compte bien surfer sur sa notoriété, née du dossier nordiste. Il décidait d'appeler son cinquième établissement belge, le "DSK" ou "Dodo Sex Klub". Et faute d'imagination, il compte bien en ouvrir un sixième avec des néons affichant le "Carlton Club", en référence à l'affaire lilloise.

Une riposte étudiée en France et en Belgique  

Les trois avocats parisiens de Dominique Strauss-Kahn et ses deux conseils de Bruxelles ont annoncé mercredi dans un communiqué le souhait de leur client de saisir la justice, pour "atteinte caractérisée à son nom ". En fait, l'un de ses noms. L'ancien ministre de l'Economie et des Finances est plus souvent désigné par ses initiales, que par son patronyme complet. C'est la portée du raccourci que la justice devra peser, si l'affaire va au bout.

D'ici là, Dodo la Saumure aura fait sa pub : les avocats de DSK se manifestent le jour même de l'inauguration de son nouvel établissement de nuit en Belgique. Il va ouvrir à Blaton, à quelques kilomètres de Vieux-Condé, côté français. L'entrée, encadrée de deux affiches, annonce la couleur en rose fushia : DSKlub et "table dance". 

Vous êtes à nouveau en ligne