Le djihadiste français Gilles Le Guen arrêté au Mali

(Autre)

Gilles Le Guen a été arrêté dans la nuit de lundi à mardi dans le nord du Mali. Ce djihadiste, qui se fait appeler Abdel Jelil, a été capturé par les forces françaises au nord de Tombouctou. Il avait mis la France en garde contre toute intervention militaire, dans une vidéo postée sur Internet en octobre dernier.

Gilles Le Guen avait été repéré en septembre 2012 dans les rangs d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) sur un cliché récupéré par les services secrets français. Ce Breton, qui vivait avec son épouse maghrébine et le urs enfants dans le nord du Mali avant l'arrivée des islamistes, se faisait appeler Abdel Jelil. Il a été arrêté dans la nuit de lundi à mardi par l'armée française.  Gilles Le Guen devait ensuite être remis aux autorités maliennes. Puis il sera, en vertu de l'accord de transfèrement conclu entre le Mali et la France, remis aux autorités françaises. 

Dans une vidéo mise en ligne début octobre sur Internet, il mettait en garde la France contre une intervention militaire au Mali, alors en préparation pour en chasser les groupes islamistes armés qui contrôlaient le nord du pays. Selon le ministère de la Défense, ce catholique intégriste d'une cinquantaine d'années s'était converti à l'islam et tenait des propos d'"illuminé ".

 

Toujours selon le ministère de la Défense, pas plus de cinq djihadistes français sont encore recherchés au Mali. Arrêté le 3 novembre dernier, puis extradé et placé en garde à vue ce mardi, Ibrahim Aziz Ouattara, a été mis en examen et placé en détention provisoire début mars à Paris. Ce jeune homme de 25 ans est soupçonné d'avoir tenté de rejoindre les groupes djihadistes opérant dans le nord du Mali.

 

Vous êtes à nouveau en ligne