La France comptait au 1er juillet 67 373 détenus, un nouveau record historique

Un fonctionnaire de l\'administration pénitentiaire ouvre une cellule à la maison d\'arrêt de Béziers (Hérault), le 17 novembre 2009.
Un fonctionnaire de l'administration pénitentiaire ouvre une cellule à la maison d'arrêt de Béziers (Hérault), le 17 novembre 2009. (PASCAL GUYOT / AFP)

Au 1er juillet, la France comptait 67 373 personnes incarcérées. Pour un peu plus de 57 000 places en prison.

Le nombre de détenus dans les prisons françaises a atteint au 1er juillet un nouveau record historique, avec 67 373 personnes incarcérées, selon les statistiques mensuelles de l'administration pénitentiaire (AP) publiées vendredi 13 juillet.

Le précédent record avait été atteint le 1er avril, avec 67 161 détenus. Le nombre de prisonniers avait ensuite baissé de 0,1% au 1er mai (67 073), puis de 0,2% au 1er juin (66 915).

Le parc pénitentiaire comptait au 1er juillet 57 408 "places opérationnelles". Soit un taux d'occupation de 117,3%. Sur les 67 373 personnes incarcérées, 25,4% étaient en attente de leur jugement. 

Vous êtes à nouveau en ligne