La compagne d'un gros fumeur attaque un cigarettier américain

Un cendrier plein de mégots de cigarettes.
Un cendrier plein de mégots de cigarettes. (SARA ARNALD / BILDHUSET / SCANPIX / AFP)

Elle estime que les soins constants prodigués à son compagnon atteint d'un cancer lié au tabac font d'elle une victime "par ricochet".

La compagne d'un ancien fumeur atteint d'un cancer a assigné en référé jeudi 8 décembre devant le tribunal de grande instance de Nanterre le cigarettier américain RJ Reynolds Tobacco Company, distributeur notamment de Camel, la marque consommée par son compagnon. Elle estime être victime "par ricochet" de son cancer, indique son avocat.

Maître Emmanuel Ludot réclame la désignation d'un expert-psychologue pour lui permettre d'établir un lien de causalité entre la dégradation psychologique de sa cliente et l'assistance quotidienne qu'elle apporte à son mari, atteint d'un cancer lié à sa consommation excessive de tabac (il fumait quatre paquets par jour).

"Je suis aussi une victime du tabac"

L'avocat a expliqué à l'AFP que sa Mariette Binet, âgée de 75 ans, "soigne et assiste, jours et nuit depuis douze ans" son compagnon, incapable de se déplacer seul et qui a perdu l'usage de la parole. "Ces soins constants ont une répercussion sur son état de santé et son état psychologique", a ajouté maître Ludot.

Selon elle, le cigarettier américain est responsable de ce qu'elle endure. "Je ne sors pas. Je suis aussi une victime du tabac (…) il est en train de nous tuer tous les deux", avait affirmé mercredi sur RTL sa cliente.

Le motif de sa plainte est une première en France. RTL précise néanmoins que "Mariette Binet ne réclame pas d'argent, mais qu'un expert établisse que la cigarette a également brisé sa vie".