La Calypso du commandant Cousteau vendue aux enchères ?

(La Calypso en chantier en 2007 à Concarneau © Maxppp)

Les chantiers Piriou ont annoncé vendredi qu'ils délivreront lundi à l'équipe Cousteau un commandement de saisie-vente qui débouchera sur une vente aux enchères de la Calypso, le célèbre navire océanographique du commandant Cousteau entreposé depuis 2007 dans un de leurs hangars à Concarneau, dans le Finistère.

Le célèbre navire océanographique du commandant Cousteau va-t-il être vendu aux enchères ? Ou sera-t-il finalement restauré à Brest ? Ce vendredi matin, les chantiers Piriou à Concarneau ont annoncé qu'ils délivreront lundi à l'équipe Cousteau un commandement de saisie vente qui déboucherait sur une vente aux enchères. En cause, l’expiration, veille, jeudi, du délai fixé par la justice à l'Equipe Cousteau pour retirer la Calypso du chantier de Concarneau. La vente devrait permettre à Piriou de récupérer sa créance de quelque 300.000 euros.

Une étude commandée par Francine Cousteau

Dans le même temps, on apprend que Francine Cousteau, la femme du défunt commandant, a demandé aux chantiers du Guip une étude, presque bouclée, pour le faire remorquer jusqu'à Brest. Une opération "faisable ", selon Yann Mauffret, le patron du Guip, le chantier naval de Brest, interrogé sur cette question.

Le dragueur de mines de 42 mètres de long et d'un tonnage de 400 tonnes serait encore suffisamment en bon état pour être placé sur une barge et transporté à Brest dans un délai de deux mois. Les chantiers brestois attendent un feu vert de l'équipe Cousteau, cette dernière se contentant d’indiquer qu'elle reste "sereine" pour l'avenir de la Calypso. Reste évidemment la question du financement : la somme de 8 millions d’euros a été évoquée pour sa rénovation. L'avenir de la Calypso est donc à ce jour toujours aussi incertain.

Du tour du monde à Concarneau

Pour mémoire, en janvier 1996, un an avant le décès du commandant Cousteau, le navire avait fait naufrage à Singapour. Remis à flot, il avait rejoint en 2007 Concarneau, où il devait être restauré. Mais, début 2009, les travaux avaient été interrompus. L'équipe Cousteau estimait que Piriou avait commis des fautes, tandis que les chantiers faisaient valoir que l'association avait changé la destination du navire, passant de sa transformation en musée à son utilisation pour des traversées transocéaniques, nécessitant des travaux beaucoup plus importants.

Mort en juin 1997 à Paris, Jacques-Yves Cousteau a utilisé à partir de 1950 et pendant plus de 40 ans la Calypso, un ancien dragueur de mines de 43 mètres, pour sillonner les océans et produire des films sur les fonds marins qui ont fait le tour du monde.

Vous êtes à nouveau en ligne