L'Europe pourrait interdire la fessée

France 2

L'Europe s'apprête à condamner la France en matière de lutte contre les châtiments corporels. La fessée pourrait être interdite.

Le Conseil de l'Europe devrait fustiger la France mercredi 4 mars pour ne pas avoir pris en compte sa recommandation visant à condamner les châtiments corporels. 27 États ont déjà suivi cette recommandation. Le message européen ne sera pas contraignant, mais il va sans doute relancer le débat sur l'usage de la fessée. Un débat qui divise les Français.
 
Des réactions mitigées
 
"L'éducation, ça passe par une petite fessée, quand elle est bien méritée, et je pense que c'est naturel",  témoigne ce père de famille interrogé ce mardi matin par Marie-Charlotte Duluc de France 2. "C'est normal d'administrer une fessée quand il faut remettre les choses dans l'ordre", renchérit cet autre homme. Pour cette femme, en revanche, "un enfant est suffisamment intelligent, il faut lui expliquer, ou juste le punir en le mettant dans un coin". Cette automobiliste est catégorique : "Il ne faut pas donner beaucoup de fessées aux enfants. Ma fille a 23 ans, elle m'en parle encore".
 
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne