Justice : Veolia condamné pour des coupures d'eau abusives

France 3

Le groupe Veolia a été condamné à deux reprises pour des coupures d'eau jugées abusives et illégale. Les clients étaient des personnes handicapées et en difficulté économique.

L'eau qui coule au robinet, un confort tout juste retrouvé. À Salles-d'Aude (Aude), pendant deux ans et demi, Jean-François en a été privé pour un impayé de 270 euros. Cet ancien menuisier handicapé à 75% et souffrant du dos a été obligé d'aller remplir des bidons sur la place du village avec sa brouette. Aujourd'hui, mercredi 3 mai, la justice lui a donné raison en condamnant Veolia à lui verser 15 000 euros d'indemnisations pour préjudice moral.

"Que ces erreurs ne se reproduisent plus"

Veolia ne souhaite pas faire appel de cette condamnation. "Je tiens d'abord à présenter mes excuses à cette personne pour les désagréments qu'il a subis au quotidien. On gère sept millions de clients, cela peut engendrer des erreurs. Ce qu'il faut c'est que ces erreurs ne se reproduisent plus", déclare Françoise Zink de Veolia Eau France. Depuis 2013, la loi interdit aux fournisseurs d'eau de procéder à des coupures. Mais cette association reçoit toujours des plaintes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne