VIDEO. Deux ans de prison avec sursis en appel pour l'ancien électricien de Picasso accusé de recel d’œuvres

FRANCE 2

L'ancien électricien de Picasso et son épouse ont été condamnés à deux ans de prison avec sursis pour recel d'oeuvres d'art. Ils détenaient des centaines d'oeuvres de l'artiste depuis des années.

Il avait le regard un peu perdu. Pierre Le Guennec, électricien à la retraite, 77 ans, était pour la deuxième fois devant les magistrats, vendredi 16 décembre. Avec son épouse, absente à l'audience, il avait entreposé 271 œuvres de Picasso dans son garage. La cour d'appel a confirmé sa condamnation à deux ans de prison avec sursis pour recel.

Une histoire incroyable

Cette histoire incroyable commence en 2010. Un électricien qui a travaillé pour Picasso affirme avoir découvert dans un carton 271 oeuvres de l'artiste. L'électricien avait travaillé trois ans dans la maison des Picasso. En remerciement, le peintre lui aurait donné ses oeuvres. Les héritiers du peintre décédé en 1973 ne croient pas un mot de la version de l'électricien. En 2015, il se retrouve pour la première fois devant le tribunal et il est condamné à deux ans avec sursis. Au procès en appel, les magistrats confirment la sanction.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne